Forum Train Et Chevaux
Bienvenue Invité sur Forum-Train-Et-Chevaux, bonne visite !

Le digital pour les nuls

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le digital pour les nuls

Message par Invité le Mer 9 Juil 2008 - 11:59

Bonjour:

Beaucoup de gens se demandent ce qui se cache derrière le terme de Digital . Voici les explications de quelques mots clés pour vous permettre de comprendre les termes les plus couramment employés.
Digital est un terme anglo saxon dont la traduction en bon français est numérique. Il ne sera question ici que de petits trains fonctionnant en 2 rails, mais presque tout est transposable au 3 rails.

Analogique et Digital
En analogique on utilise un courant continu et on fait varier la tension sur la voie pour faire avancer les trains. Pour les faire reculer, on inverse la polarité entre les deux rails, puis on fait varier la tension. On se heurte à un problème de taille qui est de ne pouvoir faire circuler plusieurs trains ensemble, à des vitesses différentes, sur une même portion de voie.

D'où l'invention du digital qui va permettre cette circulation. A l'origine, le digital n'a été inventé que pour permettre la circulation de plusieurs trains sur une même voie sans avoir à installer plusieurs alimentations ni à sectionner le réseau en portions indépendantes.

En digital, on va utiliser un courant de type alternatif, dont la tension aux bornes des voies est constante et dans lequel on va inclure des messages qui seront lus par des petits appareils placés dans les locomotives. On nomme ces appareils "décodeurs" et leur définition est donnée un peu plus loin. Il faudra d'abord coder des messages puis les faire décoder par leur destinataire.


Transformateur:
C'est la source d'alimentation. C'est le seul appareil commun entre les systèmes analogique et digital. En analogique, le transformateur est connecté au réseau par l'intermédiaire d'un potentiomètre. En digital, le transformateur est relié au réseau par l'intermédiaire de la centrale et de l'amplificateur.
Centrale:

C'est l'outil de codage des messages. Pour chaque locomotive, il y a un identifiant et les messages contiennent cet identifiant. Le reste du message contient les indications sur le sens dans lequel la circulation doit s'effectuer, la vitesse à laquelle elle doit se faire. Ce codage obéit à des normes précises, les plus répandues pour le petit train étant les normes DCC et Motorola


Selon les fabricants, la centrale peut se présenter sous forme d'une commande à main, reliée à l'amplificateur par un cable (Lockmaus Roco par exemple) ou d'un boîtier (Intellibox par exemple). Pour les commandes manuelles, on peut en relier plusieurs à l'amplificateur et ainsi avoir plusieurs joueurs sur le réseau. Le boîtier de l'Intellibox est équipé de deux boutons permettant d'avoir deux locos en commande directe.


Amplificateur:
C'est le dispositif qui va produire une tension suffisante et régulée à envoyer sur les rails et contenant le message concocté par la centrale. L'amplificateur est soit dans un boîtier différent de la centrale (Lockmaus de Roco) soit dans le même boîtier (Intellibox). La puissance délivrée sur le réseau, varie selon les modèles entre 3 et 8 Ampères. 3 Ampères sont suffisants pour faire rouler jusqu'à 5 trains simultanément sur le réseau.

Décodeur de locomotive:
C'est un petit module électronique, embarqué dans la locomotive, capable de lire les messages à l'intérieur du courant circulant sur la voie. Le décodeur a plusieurs fonctions: comprendre le message, et le convertir en courant continu qui sera appliqué aux bornes du moteur de la locomotive. Le message peut aussi contenir d'autres ordres qui vont s'adresser aux fonctions auxilaires à la marche de la loco: allumage ou extinction des feux, mise en route du fumigène etc ... Selon les gammes de systèmes, les centrales sont capables de gérer un plus ou moins grand nombre de décodeurs. Il existe de nombreux fabricants de décodeurs, avec, pour chacun d'eux une gamme étendue.


Décodeur d'accessoires:
Pour ceux qui veulent aller plus loin que la simple marche des trains, ils peuvent aussi installer des décodeurs fixes qui vont commander les aiguillages ou les feux. Ces décodeurs reçoivent aussi des messages venant de la voie. Quant au mouvement des moteurs, il peut se faire soit en utilisant le courant de traction soit celui venant de la sortie accessoires du transformateur. Dans ce dernier cas, le décodeur a deux connexions: une à la voie pour recevoir ses ordres, l'autre à la sortie accessoires du transformateur pour alimenter le mouvement des moteurs ou l'éclairage des feux

Adresse:
C'est un code numérique attribué à chaque décodeur. Ce code sera contenu dans le message et c'est grâce à lui qu'un décodeur saura s'il doit réagir ou non. Il faut veiller à ne pas avoir sur le réseau, deux décodeurs de locomotives ou deux décodeurs d'accessoires ayant la même adresse. Il est facile d'imaginer ce qui se passera si plusieurs objets ont la même adresse. Lorsqu'on achète un décodeur, il est en général mis d'usine sur l'adresse 3. La première opération à faire est de le programmer sur une autre adresse. Cette opération est simple et se fait par l'intermédiaire de la centrale.

Booster:
Appareil utilisé lorsque la puissance délivrée par l'amplificateur est insuffisante compte tenu de la taille du réseau et du nombre de train. On divise alors le réseau en parties électriquement isolées qu'on alimente avec un booster. Le booster est connecté d'une part à la partie de réseau qu'il alimente et d'autre part à la centrale. La connexion à la centrale permet de synchroniser le courant envoyé sur toutes les parties du réseau.

Rétrosignalisation:
Sous ce terme se cache la remontée d'une information depuis le réseau vers la centrale. D'où l'utilisation du préfixe Retro. Il s'agit, en fait de faire remonter vers la centrale des informations sur l'occupation de telle ou telle portion de voie. Cette information est utilisée par les logiciels de pilotage de réseau afin d'assurer la sécurité des circulations: on ne doit pas envoyer un train sur un secteur déjà occupé par un autre train. On détecte la présence sur un tronçon de voie soit par la consommation de courant existante sur cette portion soit par le déclenchement d'un relais de type ILS. Dans ce dernier cas, le contact de retrosignalisation étant fugitif, on devrait plus parler de détection de passage que de détection de présence.

Bus:
L'exploitation d'un réseau en digital implique la transmission d'informations. Le bus est le terme employé généralement en informatique pour désigner le support physique de cette transmission d'information, son moyen de transport pour aller d'un point à un autre du réseau. Dans notre cas, l'information peut circuler dans les deux sens: de la centrale vers les trains et de la voie vers la centrale. Dans le premier cas (centrale vers les trains), le bus est tout simplement la voie. Dans le deuxième cas (voie vers la centrale), on utilise un cable et un protocole de transmission. Les plus utilisés actuellement sont le bus S88 et le bus Loconet (S88 et Loconet sont les noms des protocoles utilisés dans le cable).

Voilà. Pompé de là : http://jean.home.cern.ch/jean/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le digital pour les nuls

Message par Invité le Mer 9 Juil 2008 - 12:06

merci pour toutes ces information. Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le digital pour les nuls

Message par Admin le Mer 9 Juil 2008 - 19:47

Je suis passé au digital avec la multimaus roco et j'en suis très content.
Merci pour les infos Bastien.
Alexandre

_________________

Administrateur fondateur
Alexandre

Admin
Administrateur Fondateur.
Administrateur Fondateur.

Nombre de messages : 17255 Masculin Age : 23
Emploi/loisirs : Agent Circulation SNCF / modelisme et photos
Humeur : Toujours bonne.
échelle utilisé : HO
Date d'inscription : 04/12/2007

http://les-trains-en-chevau.forums-actifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le digital pour les nuls

Message par Invité le Lun 25 Aoû 2008 - 10:30

Bonjour,

Il me semble pourtant avoir vu une mention copyright en bas de la page de Jean :?:

Il ne suffit pas donc de mentionner "Pompé de...", encore faut-il avoir l'autorisation. Suspect

En tout cas il me semble qu'un peu de participation personnelle serait plus intéressante que de pomper chez les autres. Sad

C'est mon avis... :)

Quand à la désignation "Le digital pour les Nuls" j'ai déjà dit ailleurs ce que j'en pensais. lol!

Cordialement... Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le digital pour les nuls

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:46


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum