Forum Train Et Chevaux
Bienvenue Invité sur Forum-Train-Et-Chevaux, bonne visite !

Marseille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marseille

Message par Invité le Ven 27 Juin 2008 - 4:44

Des bandits qui attaquent un train. La scène est digne d'un bon vieux western. Elle s'est pourtant déroulée mercredi matin, à Marseille. Un petit groupe de malfaiteurs, dont deux étaient cagoulés, a déversé des containers remplis de gravats et des blocs de béton sur une voie ferrée. Un train de marchandise, qui circulait à ce moment là entre la zone portuaire et une cité du 15ème arrondissement de la cité phocéenne, a été contraint de s'immobiliser. C'est alors que les individus ont ouvert une dizaine de wagons avant de jeter leur dévolu sur du matériel informatique.

L'alerte a été rapidement donnée par le conducteur du train et la police ferroviaire. Quatre jeunes gens âgés de 17 à 22 ans ont été peu après interpellés par la brigade anti-criminalité. Deux d'entre eux ont reconnu leur participation à l'attaque. Du matériel informatique provenant du vol a été retrouvé à leurs domiciles, ainsi que d'autres marchandises émanant de vols d'entrepôts.

Bis repetita

Une attaque du même type s'était déroulée en avril dans le même secteur. Les voleurs avaient contraint le train à s'arrêter en plaçant des traverses de bois sur la voie. Ils n'avaient cette fois emporté que des coussins de marque Playboy.

Le responsable CGT pour les cheminots de Paca Daniel Tourlan a mis en cause les diminutions d'effectifs de surveillance à la SNCF pour expliquer les pillages qui se déroulent habituellement non sur les voies mais dans les gares. La compagnie a une "politique du risque calculé. Ca rentre dans ses frais généraux", a-t-il dit. "Pour l'instant, on ne prend pas de mesure à hauteur du problème", a-t-il ajouté dans une interview jeudi à La Provence.

"Il faut en effet trouvé les moyens d'augmenter et non de diminuer les effectifs de la police ferroviaire, mais aussi et surtout que ce problème soit traité dans son ensemble, a réagi pour sa part sur LCI.fr Joël Nodin du syndicat Sud Rail Paca. Le lieu est connu, les trains sont connus, ne serait-il pas possible d'agir en prévention en la matière ? Pourquoi ne pas faire accompagner le conducteur par des agents de la police ferroviaire de temps en temps pour prendre les malfaiteurs en flagrant délit ? Pourquoi ne pas sécuriser la zone par un véritable mur ? Pourquoi pas des patrouilles assez régulièrement ?, suggère le syndicaliste.

Robert Saez, responsable à la SNCF du service de la Surveillance générale (police ferroviaire) pour la zone de défense sud, a rejeté l'accusation de diminution des effectifs. Il a indiqué que depuis octobre, des réunions avaient lieu chaque semaine avec la police et la gendarmerie de la zone pour coordonner les moyens humains, et que des rondes régulières avaient lieu dans les secteurs sensibles.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille

Message par Invité le Ven 27 Juin 2008 - 5:28

Je sais pas pourquoi mais tu vois vu par où passe la ligne du port sa m'etonne pas du tout...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille

Message par Invité le Ven 27 Juin 2008 - 8:56

c'est normal près de marseille y a des quartier chaud la-bas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille

Message par Invité le Ven 27 Juin 2008 - 9:53

transvap a écrit:c'est normal près de marseille y a des quartier chaud la-bas.
Il y en a partout........

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille

Message par pat le Ven 27 Juin 2008 - 10:06

Dire que c'est normal ??? je ne pense pas , l'agression n'est jamais normal , étonnant ?? non certes .

pat
Admin Principale
Admin Principale

Nombre de messages : 7668 Masculin Age : 70
Emploi/loisirs : Train, Secourisme, chant chorale
Humeur : toujour bonne
échelle utilisé : HO,O
Date d'inscription : 04/12/2007

http://foudurail.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille

Message par Invité le Ven 27 Juin 2008 - 22:53

lewisdu58 a écrit:Des bandits qui attaquent un train. La scène est digne d'un bon vieux western. Elle s'est pourtant déroulée mercredi matin, à Marseille. Un petit groupe de malfaiteurs, dont deux étaient cagoulés, a déversé des containers remplis de gravats et des blocs de béton sur une voie ferrée. Un train de marchandise, qui circulait à ce moment là entre la zone portuaire et une cité du 15ème arrondissement de la cité phocéenne, a été contraint de s'immobiliser. C'est alors que les individus ont ouvert une dizaine de wagons avant de jeter leur dévolu sur du matériel informatique.

L'alerte a été rapidement donnée par le conducteur du train et la police ferroviaire. Quatre jeunes gens âgés de 17 à 22 ans ont été peu après interpellés par la brigade anti-criminalité. Deux d'entre eux ont reconnu leur participation à l'attaque. Du matériel informatique provenant du vol a été retrouvé à leurs domiciles, ainsi que d'autres marchandises émanant de vols d'entrepôts.

Bis repetita

Une attaque du même type s'était déroulée en avril dans le même secteur. Les voleurs avaient contraint le train à s'arrêter en plaçant des traverses de bois sur la voie. Ils n'avaient cette fois emporté que des coussins de marque Playboy.

Le responsable CGT pour les cheminots de Paca Daniel Tourlan a mis en cause les diminutions d'effectifs de surveillance à la SNCF pour expliquer les pillages qui se déroulent habituellement non sur les voies mais dans les gares. La compagnie a une "politique du risque calculé. Ca rentre dans ses frais généraux", a-t-il dit. "Pour l'instant, on ne prend pas de mesure à hauteur du problème", a-t-il ajouté dans une interview jeudi à La Provence.

"Il faut en effet trouvé les moyens d'augmenter et non de diminuer les effectifs de la police ferroviaire, mais aussi et surtout que ce problème soit traité dans son ensemble, a réagi pour sa part sur LCI.fr Joël Nodin du syndicat Sud Rail Paca. Le lieu est connu, les trains sont connus, ne serait-il pas possible d'agir en prévention en la matière ? Pourquoi ne pas faire accompagner le conducteur par des agents de la police ferroviaire de temps en temps pour prendre les malfaiteurs en flagrant délit ? Pourquoi ne pas sécuriser la zone par un véritable mur ? Pourquoi pas des patrouilles assez régulièrement ?, suggère le syndicaliste.

Robert Saez, responsable à la SNCF du service de la Surveillance générale (police ferroviaire) pour la zone de défense sud, a rejeté l'accusation de diminution des effectifs. Il a indiqué que depuis octobre, des réunions avaient lieu chaque semaine avec la police et la gendarmerie de la zone pour coordonner les moyens humains, et que des rondes régulières avaient lieu dans les secteurs sensibles.

JUSTE APRES LES INFO JE L'AI PULIR SUR MON FORUM ET JAI DEMANDER A CE QUON LE POSTE VU QUE JE NE SUIS PAS CHEZ MOI EN ATTENDANT NOUS OSMMES TOUS INFORMER DES ACCIDENTS FERROVIAIRE lol

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille

Message par Invité le Ven 27 Juin 2008 - 22:54

ancien a écrit:Dire que c'est normal ??? je ne pense pas , l'agression n'est jamais normal , étonnant ?? non certes .

il y aurait eu que des poubelles j'aurai fait style de rien !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum